SLO

(Société Limousine d'Odonatologie)

Connaître et protéger les libellules en Limousin

Avancée des inventaires (au 01/01/2014)

Au 1er janvier 2014, la Société Limousine d'Odonatologie a récolté plus de 30 000 données. Les plus anciennes sont issues des travaux de René Martin au début du 20ème siècle. Au total, 68 espèces ont été observées depuis 1907. Certaines n'ont pas pas été revues depuis les inventaires de René Martin (Leucorrhinia caudalis, Leucorrhinia pectoralis). D'autres ont regressé de façon inquiétante (Lestes virens).




Évolution du nombre de données

Evolution du nombre de données entre 2000 et 2013

En 2001, lors de la sortie du premier atlas des libellules du Limousin, la SLO disposait d'environ 15 000 données. Les différentes études et prospections menées entre 2001 et 2013 ont permis de doubler le nombre de données.





Évolution du nombre de communes prospectées

Evolution du nombre de de communes prospectées entre 1982 et 2013

La dynamique de la réalisation du premier atlas a entraîné un énorme effort de prospection durant les années 1990. Ainsi entre 1992 et 1997 plus de 450 nouvelles communes ont été prospectées. Les prospections menées par la suite ont permis d'atteindre en 2013 le nombre de 660 communes avec au moins une donnée.





Évolution du nombre de données par commune

Évolution du nombre de données par commune au 01/01/2012
nombre de données par commune au 01/01/2014

Aujourd'hui, 81 % des communes (608 / 747) ont été prospectées. Des secteurs commencent a être très bien connus (bassin de Gouzon, plateau de Millevaches, Monts d'Ambazac...), tandis que d'autres nécessitent des compléments d'inventaires (sud de la Corrèze).





Évolution du nombre de données par maille

Évolution du nombre de données par maille au 01/01/2012
84% (652 / 776) des mailles de 5 km x 5 km découpant la région ont été échantillonnés au moins une fois.